bretalg faq algues alimentaires

Vos questions, nos réponses ! 

 

BIENVENUE ! 

Vous voilà prêts à sauter le pas et à consommer des algues alimentaires ? Alors bravo ! Au début, quand on n'est pas habitué à cuisiner des algues alimentaires, on s'en fait tout un monde et c'est tout à fait normal ! Mais nous sommes là pour vous accompagner. BRETALG c'est nous ! Nous sommes le premier producteur-récoltant d'algues comestibles fraîches salées en France. 

QUI SOMMES NOUS ? 

Notre PME familiale est installée en Bretagne dans le Finistère Nord à Roscoff. Pour tout savoir sur notre entreprise, nous vous conseillons d'aller directement sur notre site web principal : www.bretalg.com 
Nous travaillons les produits de manière traditionnelle : nos algues sont récoltées à la main par notre équipe de récoltants-salariés, puis salées et conditionnées. Toutes nos algues sont sauvages (sauf le wakamé qui est une algue de culture) et biologiques. Nous avons à cœur de vous proposer la plus belle qualité d'algues alimentaires disponible sur le marché. Parce que chez nous, ce sont les mêmes personnes qui récoltent et qui transforment, il n'y a aucun délai entre la récolte et la salaison, nos algues sont d'une fraîcheur et d’une traçabilité irréprochables.
Nous avons écrit cette Foire Aux Questions pour accompagner toutes les personnes désireuses de consommer des algues mais qui ne savent pas encore très bien par où commencer ! 
Nous récoltons les algues depuis plus de trente ans, alors on s’est dit que l'on avait quelques « trucs » à vous raconter. Et pour tous nos clients qui en consomment déjà depuis longtemps et qui connaissent bien le sujet, alors cette F.A.Q répondra aussi aux quelques interrogations qu'ils se posent régulièrement sur nos produits.

LES ALGUES EN CUISINE 

Les algues comestibles c’est quoi exactement ?

Les algues alimentaires consommées en tant que légumes de mer sont des macroalgues. Les algues sont des végétaux aquatiques qui se développent dans la mer par photosynthèse (grâce à la lumière du soleil). Elles grandissent en captant le dioxyde de carbone (et le transforme en oxygène, c’est magique !). L’eau de mer dans laquelle elles évoluent, chargée en sels minéraux leur apporte les nutriments nécessaires.

Une macroalgue se distingue d’une microalgue (par exemple, la spiruline) par son appareil végétatif qui est visible à l'œil nu. Voici une petite illustration que l’on trouve très parlante pour expliquer ce qu’est l’appareil végétatif d’une macroalgue.

 

bretalg producteur achat algue alimentaire

 

Le comparatif parle de lui-même ! Chez BRETALG on s’est dit, sans verser dans l’explication biologique (car nous ne sommes pas nous-mêmes scientifiques !), qu'il était important d’utiliser le vocabulaire propre aux algues car c’est celui qu’on utilise chez nous tous les jours ! Et bien comprendre ce que l’on mange commence aussi par là !

Les algues est-ce facile à cuisiner ?

Oui ! Au début, commencez par acheter des algues en paillettes déshydratées c'est la manière la plus simple de les incorporer au quotidien dans votre cuisine. Vous pourrez les utiliser très simplement comme une épice. Par exemple, elles peuvent remplacer avantageusement le sel fin raffiné dans la plupart de vos préparations culinaires grâce au sodium présent dans leur composition.

Si vous voulez déguster des algues 100% fraîches alors le mieux pour commencer est d'acheter notre pack découverte six variétés. Ce pack est spécialement conçu pour découvrir les algues alimentaires fraîches salées. 

Pour ce qui est de les cuisiner rien de très sorcier sinon quelques règles élémentaires :

- Les algues fraîches sont à dessaler : selon nous, le plus simple est d'utiliser votre essoreuse à salade. Vous prenez le récipient de votre essoreuse et vous faites prendre un premier bain d'eau fraîche à vos algues pour enlever le gros sel de la saumure puis vous les essorez délicatement. Un deuxième bain s'impose pour alors laisser vos algues tremper de 1 à 3 minutes. Tout ceci en fonction de l'espèce, du volume d'eau, de la manière dont vous procédez et du poids d'algues à dessaler. Le temps de dessalage peut varier car ce n'est pas une science exacte ! Donc le plus simple est de goûter vos algues jusqu'à obtenir un goût légèrement salé et iodé en bouche. À savoir quand même : la dulse, la laitue de mer et la nori nécessitent moins de temps de dessalage que le wakamé, le kombu royal ou le spaghetti de mer. Quoi qu’il en soit, c'est important de ne pas les laisser trop longtemps sinon elles perdront toute leur saveur.

- Puis vous émincez vos algues fraîches, elles sont alors prêtes à être déguster !

Ok, mais je les cuisine comment ?

Un peu comme des légumes ! D'ailleurs, les algues sont bien le pendant marin des végétaux terrestres : ce sont des légumes de mer ! On ne dit pas que les algues remplacent les légumes on dit juste que c'est un légume de mer idéal pour diversifier son alimentation et la rendre plus végétale facilement. Elles s’intègrent parfaitement dans le cadre d’une alimentation diversifiée. De même les algues et notamment la Nori, ont un apport en protéines intéressant, alors si comme beaucoup vous cherchez à réduire votre impact environnemental en abaissant votre consommation de viande, les algues sont aussi faites pour vous ! Ces végétaux marins sont très riches en oligo-éléments, en nutriments et leurs qualités gustatives vont vous épater ! 

Vous pouvez retrouver des idées recettes sur notre carnet de route. Mais entre nous, rien de plus simple : quelques tomates avec un peu de dulse fraîche émincée, un bon tartare d'algues frais maison, des paillettes d'algues dans des pâtes, du riz, un smoothie ou une soupe… Pour peu que vous soyez un peu cuisinier dans l'âme ou tout simplement curieux et prêt à accorder un peu de temps à ce nouvel aliment, vous ne pourrez plus vous en passer. Parce qu’une bonne habitude met toujours un peu temps à être prise, faites-le en famille, entre amis, entre amoureux. ses…

La cuisine se partage ! 

Petit mémo utile par espèce 

Dulse ou Palamaria Palmata

On la préfère crue, son thalle est fin et sa consistance en bouche est fondante même crue, alors préférez-là simplement émincée en salade. En plat rapide elle relève instantanément n’importe quelle légumineuse (pois, haricots, fèves, lentilles) mais aussi le riz, le quinoa ou le boulgour préparés en salade froide ou en plat chaud. Elle a un goût délicat de noisette et de crustacé. C’est l’algue la plus reminéralisante. 

Nori ou Porphyra Sp.

La Nori fraîche est l’algue bretonne la plus difficile à récolter car elle est plus rare. En version déshydratée c’est aussi la plus connue, car elle sert à la fabrication des feuilles pour la confection des makis ! Elle a un goût de thé fumé très fin et nous vous recommandons de l’émincer finement et d’en déposer quelques grammes crue sur une belle brouillade d’œufs. Sa saveur boisée accompagne les champignons et la carotte parfaitement. Elle se prête aussi à la réalisation de condiments comme un chutney ou un confit d’algues. Enfin, c’est l’algue la plus riche en protéines !

Laitue de mer ou Ulva Sp.

Pour Elsa notre co-gérante, la laitue de mer est un souvenir d’enfance. Elle et ses sœurs récoltaient un peu de laitue de mer pour en faire des beignets, véritable gourmandise salée…Cette algue se consomme également crue et émincée dans les salades car sa texture est aussi tendre. Selon nous, c’est une des algues qui a le goût le plus prononcé, assez herbacé. Cela est encore plus vrai dans sa version déshydratée, en paillettes, pour  aromatiser une mayonnaise, saupoudrer vos plats et préparations, un peu comme avec le persil ! Enfin, elle a toute notre préférence pour la confection du tartare frais aux algues. La laitue de mer est source de vitamine C, de calcium, de fer et de vitamines B9 et B12 notamment.

Spaghetti de mer ou Himanthalia Elongata

Reconnaissable entre toutes, cette algue brune peut se manger crue ou cuite. Cuite sa texture est fondante comme des pâtes ou des haricots verts. Elle se marie donc parfaitement avec un wok de légumes ou dans une soupe. Crue vous pouvez facilement la faire mariner pour la cuisiner en salade. Sa saveur est légèrement iodée et crue sa texture est croquante. C’est l’algue qui est « vitalité » par excellence, source de vitamine C et de magnésium.

Wakamé ou Undaria Pinnatifida 

Certainement la plus connue des algues, c'est celle qu’on retrouve souvent dans la cuisine japonaise. Cette algue brune de culture se consomme crue ou cuite. Sa texture est souple et elle apporte du goût à vos recettes. Crue elle est parfaite pour confectionner des salades d’inspiration asiatique mais dans ce cas séparer les frondes en mettant de côté le stipe central car sa consistance cru est moins agréable. Cuit, le wakamé permet de réaliser des préparations type chutney ou confiture.. Vous pouvez même tester des associations avec des agrumes, des fruits… Cette algue est la plus riche en vitamines C !

Kombu Royal ou Saccharina Latissima

C’est l’algue de « l’umami » par excellence, cette cinquième saveur nommée ainsi par les Japonais. Cette algue brune se mange plutôt cuite car c’est au moment de la cuisson qu’elle va libérer le glutamate et développer cette cinquième saveur dans vos plats. Elle est donc parfaite pour préparer des bouillons. Elle est aussi bien connue pour diminuer de moitié la cuisson des légumineuses. Émincées finement, ses frondes peuvent aussi être cuites dans de la sauce soja pour servir de topping à un simple plat de riz. Pour les crudivores, elle peut être très finement émincée et mangée crue. Cette algue est la plus riche en iode mais aussi en vitamine B9, en potassium et vitamine K1.

Combien de temps se conservent les algues fraîches salées ?

Une fois que vous avez reçu vos algues salées sous vide celles-ci se conservent 6 mois au frais dans votre réfrigérateur dans une boîte hermétique. C'est pourquoi vous avez la possibilité d'en acheter des quantités importantes sur notre e-shop : partager une commande est une bonne solution pour regrouper les frais de port, réduire son impact carbone lié au transport… Parce que nous sommes producteurs-récoltants rien de plus simple pour nous ! 

Les algues une fois dessalées peuvent se conserver 24 heures au frais dans une boîte hermétique. Vous pouvez les garder 48 heures mais nous savons par expérience qu’au-delà de 24 heures, leur texture et leur goût changent un peu.  

Faut-il prendre des précautions côté la santé ? 

L’ algue alimentaire est un « super-aliment »,ce qui signifie qu’elle contient tous les nutriments dont le corps à besoin : vitamines A, B, C, E et B12, calcium, fer, magnésium, iode, potassium, sélénium, zinc… Une vraie mine d'oligo-éléments. Elles sont aussi riches en iode. Selon l’espèce d’algue, la quantité d’iode n’est pas la même. Les algues brunes et notamment le kombu royal a le taux le plus élevé en iode. Mais pas de panique ! En effet, à moins d’avoir un problème spécifique de santé (hyperthyroïdie, problème cardiaque, insuffisance rénale, etc.) ou d’être une femme enceinte vous pouvez consommer de manière pondérée et sans crainte les algues. Néanmoins, il faut savoir être raisonnable et varier les espèces d’algues consommées pour ne pas entrainer de risque d’excès. L’iode étant dans la plupart des algues majoritairement soluble dans l’eau il suffit de blanchir les algues 45 secondes environ dans de l’eau douce pour lessiver 80% de l’iode (source : CEVA). Notons qu’une portion journalière de 7 g d’algues séchées soit environ 50 à 70 g frais est considérée comme une consommation raisonnable d’algues. Enfin, en cas de doute, consultez toujours votre médecin. 

 

CES QUESTIONS QUI REVIENNENT SOUVENT ! 

Je trouve vos frais de ports élevés ! Pourquoi ?

Nous en sommes conscients mais la réglementation nous impose la continuité de la chaîne du froid pour tous les produits stockés à température contrôlée. Nous sommes une PME familiale et nous n'avons pas la dimension permettant d'offrir les frais de ports sur nos produits frais mais nous les offrons par contre sur tous nos produits secs.

Consommateurs nous-même nous considérons qu'il est toujours plus juste de pouvoir apprécier le "vrai" prix des aliments.

Car on constate en effet :

- soit les revendeurs d'algues proposent un prix au kg plus élevé que le nôtre car en tant que revendeurs ils prennent leur marge sur les produits qu'ils achètent, marge qui inclut les frais de port qui n'apparaissent donc plus car ils sont déjà payés. Or nous sommes producteurs-récoltants et nous n'avons pas cette possibilité. Notre prix au kg étant celui de la production, les frais de port viennent en surplus ;

- soit ils proposent des algues à un prix identique mais sans prendre en compte l'obligation légale d'envoyer tous les produits frais en Chronofresh. Notre responsabilité de producteur-récoltant est de vous fournir le meilleur de la mer mais comment cela serait-il possible si nos produits vous arrivent en ayant subi 24h, 48h voir 72h en dehors de la chaîne du froid ?

- soit enfin, ils passent par des plateformes et des sites en ligne qui ont la possibilité de forfaitiser les frais de ports Chronofresh car ce sont des marketplaces importantes avec lesquelles nous ne pouvons pas rivaliser.

Alors oui, vous avez l'impression que vos frais de ports sont onéreux, mais nos algues sont les moins chères du marché car nous tenons à vous faire profiter de ces produits merveilleux, les algues alimentaires.

Au final, vous payez chez nous finalement un prix JUSTE et JUSTIFIÉ : juste pour notre entreprise et justifié pour un transport qui vous garantie une livraison en Chronofresh respectant la chaîne du froid. 

Cependant nous espérons un jour, pouvoir diminuer le montant de nos frais de port en prenant une partie à notre charge, volume des commandes permettant.   

J'ai un peu de sable ou des "petites bêtes dans mes algues fraîches salées" est-ce normal ?

Nos algues sont d'abord sauvages, récoltées manuellement et n'ont subi aucune autre transformation qu'un lavage à l'eau de mer puis la salaison. Malgré tout le soin apporté par nos équipes au moment du lavage des algues, il se peut (mais c'est rare) qu'il y ait de légères traces de sable et que certains petits organismes de mer décident coûte que coûte de rester bien accrochés !

Cela n'a aucune conséquence sur le goût, la conservation et la consommation des algues fraîches. Avant toute utilisation, il faut dessaler les algues dans un grand bain d'eau, cela suffit à les enlever.

Je trouve le tartare frais non-pasteurisé un peu acide, pourquoi ?

Notre tartare frais est un produit artisanal et frais, sans aucun conservateur et sans additif. C'est son PH qui permet de garantir sa conservation naturelle. D'une production à l'autre, malgré une liste d'ingrédients stable, il se peut qu'il y ait une légère variation du goût.

Si vous le trouvez un peu acide, il suffit de d'ajouter un peu d'une huile de votre choix (en fonction de votre goût, huile de noix ou d'olive), jusqu'à ce que vous obteniez le goût qui vous convienne le mieux.

Si un produit est en rupture puis-je m'inscrire sur liste d'attente ?

Oui bien sûr ! Cela nous permettra de vous proposer plus rapidement une pré-vente et donc de lancer des productions sur nos produits frais comme le tartare, la salade de spaghettis de mer ou le beurre de baratte bio. Comment ? C'est très simple, il suffit d'envoyer un mail à : serviceclient@bretalg.com

 

UN GRAND MERCI D'AVOIR PRIS LE TEMPS DE LIRE !